Les Chroniques de l’Histoire

L’Histoire pour Tous

La révolte des sans-culottes est un échec

 

 

Paris, 1er Avril et 20-23 mai 1795

 

Par deux fois les sans-culottes parisiens se révoltent. L’abandon des structures gouvernementales jacobines (la Commune de Paris et les comités révolutionnaires locaux) et l’adoption de mesures économiques libérales ont dépossédé les révolutionnaires de tous leurs pouvoirs. La disette s’installe dans les villes. Les prix montent et le mécontentement s’amplifie. L’agitation ouvrière se manifeste dès novembre 1794 et, de l’atelier, gagne la rue, ou des émeutes sont organisées par certaines sections. Les manifestants réclament du pain et la Constitution de 1793 ; cette fois-ci, la Convention décrète la déportation de Collot d’Herbois et de ses amis. Sept semaines plus tard, un mouvement analogue aboutira à un échec plus anglant et la répression touchera des milliers de sans-culottes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil

Préhistoire

Antiquité

Les Cathares

Les Templiers

Inquisition & Intégrisme

Franc-Maçonnerie

La Grande Guerre

1939-1945

Chemins de Mémoire

Chroniques

Histoire de France

XXe Siècle

XXIe Siècle

Histoire de l'Humanité

Histoire Littéraire

Science

BIOGRAPHIES

Bibliographie